Les réseaux DEPHY ont pour objectifs de Démontrer, d’Expérimenter et de Produire des références sur les systèmes économes en pHYtosanitaires.

Cette démarche s’inscrit parfaitement dans le projet de Terra Vitis qui vise à accompagner ses adhérents vers l’amélioration continue des pratiques, l’innovation environnementale et l’agro-écologie.

Soutenus par Jean-Michel Baudet et Stéphanie Florès-Nagant, respectivement le président et l’animatrice de Terra Vitis Bordeaux, 12 vignerons certifiés Terra Vitis du vignoble girondin se sont engagés pour travailler dans les 5 ans à venir sur 4 axes:

  1. Améliorer la fertilisation de la vigne en quantité et en qualité
  2. Protéger les zones sensibles pour le voisinage (établissements scolaires, jardins, piscines, cordes à linge…)
  3. Favoriser la faune auxiliaire pour la lutte contre les ravageurs de la vigne
  4. Choisir les produits phytosanitaires les mieux adaptés en fonction des contraintes de l’exploitation viticole.

Ces 12 vignerons « pionniers » partageront leurs résultats à l’ensemble de la filière.

« Entretenir un sol vivant pour une plante en bonne santé plutôt qu’une plante sous perfusion pour compenser un sol moribond, c’est un principe essentiel de la viticulture de terroir » conclut Stéphanie Florès-Nagant, bien décidée à faire de ce réseau une plateforme de démonstration pour la viticulture durable.

Photo : Jean-Michel Baudet, président de Terra Vitis Bordeaux